Monday, May 11, 2009

Les coupes dans la culture vues par Guy A. Lepage

Guy A. Lepage en a remis hier. Interrogé à propos des coupes à la SRC que veulent faire les Conservateurs, Lepage s'est élevé à nouveau contre ce gouvernement qui ne comprend rien à la culture et qui ne comprend pas que c'est aussi rentable de faire des routes que d'investir dans la culture. Pire, les routes ne rapportent rien alors que la culture rapporte 10 fois les investissements qu'on y fait.

Démystifions ce mensonge éhonté. Premièrement, il est totalement imbécile de dire qu'un dollar investi en culture en rapporte 10 car si c'était le cas, le gouvernement devrait tout investir son budget national en culture soit 155 milliards. À la fin de l'année, il pourrait prendre les 1550 milliards apparus magiquement selon la formule de 1 pour 10 de M. Lepage, rembourser sa dette, remettre plein d'argent aux contribuables, éliminer la pauvreté et se garder disons un 250 milliards pour la culture pour l'année suivante. Et l'année d'après, il disposerait donc de 2500 milliards pour faire plein de choses...

Quoi M. Lepage? Il n'y aurait pas assez de créateurs et d'artistes pour dépenser tous ces milliards? Bien sûr, car on deviendrait tous des artistes! Nous serions tous assurés de faire du 10 pour 1!!! Quoi M. Lepage? Il y a des bons et des moins bons artistes? Alors j'imagine que moins de gens vont voir les moins bons. Ceux-ci ne doivent donc pas donner du 10 pour 1. Alors il y a donc un marché pour la culture, un maximum à investir car un maximum y sera rapporté donc de dire que chaque dolar investi en rapporte dix, c'est jusqu'à un certain point...

Mais j'y pense, si la culture rapporte du 10 pour 1, ça veut dire que nous payons nos billets 10 fois trop cher, n'est-ce pas? Si la culture ferait du 1 pour 1, les consommateurs de culture en auraient plus dans leurs poches. Et qu'arriverait-il s'il n'y avait pas de culture? Que feraient les gens avec l'argent qu'il consomme en culture? Ils la dépenseraient ailleurs, n'est-ce pas M. Lepage?

Alors d'autres industries/entreprises verraient leur chiffre d'affaires augmenter. Donc, les 10$ pour 1$ investis, c'est un prix dix fois trop élevé chargé par les créateurs de culture et ça enlève de la consommation d'autres biens. Donc, les 10 dollars que vous faites en culture, c'est 10 dollars de moins pour le dépanneur, le magasin de chaussures, le détaillant d'automobiles, n'est-ce pas? Car le dollar investi ne rapporte pas 10 dollars tombés du ciel, quelqu'un les allonge ces 10 dollars là et consommera ainsi 10 dollars de moins dans quelque chose d'autre.

Ainsi, quel est le gain économique pour un pays d'investir dans une industrie qui fait juste détourner de l'argent d'une industrie X pour la donner à l'industrie Y? J'aime bien mieux que notre pays investisse dans des entreprises qui vont exporter leurs produits ou services car là, dans ces cas-là, c'est de l'argent venu d'ailleurs qui entre au pays.

En fait, plus vous parlez, plus vous vous calez car ou bien vous ne comprenez pas le principe de base en économie de coût d'opportunité: ce que vous investissez dans une belle paire de chaussures, c'est de l'argent de moins que vous aurez pour un CD, un livre, etc. ou bien vous défendez une entreprise excessivement mercantile car si le ratio de gains était réellement de 10 pour 1, non seulement le privé investirait en masse, preuve que votre ratio ne tient pas la route, mais cela impliquerait aussi que vous escroquez royalement les spectateurs qui paient 10 fois plus que les coûts.

Dans un cas comme dans l'autre, vous êtes un parfait imbécile. Vous pouvez bien traiter d'imbéciles ceux qui supporte le gouvernement de ne pas investir davantage en culture. C'est une simple question de gros bon sens. Mais je peux comprendre qu'un plein du plateau peut parfois dire des niaiseries étant confronté à une perpétuelle contradiction interne...

2 Comments:

At 6:57 PM , Anonymous Anonymous said...

Bonjour à celui qui a écrit cette article!
Le hic avec cette article c'est qu'il est démagogue et que les arguments y sont sans fondement. Tout mettre ses oeufs dans le même panier équivaut à inonder le marché et à surpasser la demande, puisque même la culture et une question d'offre et de demande. Investir en culture, c'est investir au Québec! Et non d'aller au dépanneur acheté du COCA-COLA fait au States ou au concessionnaire acheter une voiture Japonnaise! L'argent ne reviendrait pas directement, elle irai ailleur!

 
At 11:49 PM , Blogger Petrus said...

Incroyablement dema-gogo, en effet. Le droit de... censurer la presse, les scientifiques, les citoyens, étouffer la culture, massacrer l'environnement, nier les droits des femmes autochtones. Et là théorie de l'évolution ainsi que les changements climatiques. Combien ça nous coûtera de revenir au 21 ème siècle...

 

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home